A l’abordjazz -Swing, Swing !

Inès Corinto

Bonjour,

Voici le premier article que je souhaite partager avec vous. J’ai écris cet article pour le webzine Klanch  où je suis rédactrice. J’ai intégré ce webzine messin l’année dernière. Tu pourras y retrouver  mon article consacré au film Alabama Monroe , ainsi qu’un article écrit sur mon activité d’ancienne bloggeuse culturelle . Les chroniques de Klanchanch sont dédiées à la culture et la sous culture. L’article du jour est le premier d’une série d’articles consacrés au jazz : A l’abordjazz !

Amoureuse amatrice de jazz j’ai commencé en écoutant les grands classiques incontournables tels que Louis Armstrong, Etta James, Ray Charles. En cette fin d’année quelque peu morose j’ai décidé de partir à l’exploration de ce continent aux milles couleurs : Blues, Soul …. et Swing ! A l’abordjazz !

J’ai donc décidé de suivre des cours sur l’histoire du jazz, de télécharger l’application Jazz Radio, de multiplier lectures, écoutes, concerts et visionnages de films sur le sujet. Il ne s’agit pas d’être exhaustif mais de temps en temps je viendrai vous rendre compte de l’avancement de mes coups de cœurs et découvertes.

Au menu du jour : le Swing

« Swing Stories », bref rappel historique

Le swing c’est l’alliance entre l’élégance et la légèreté. Danseurs comme musiciens arborent un grand sourire car c’est dans la joie et la bonne humeur qu’on vibre sur ce balancement si propre au swing.

Attention ce n’est pas uniquement un « sous-genre » du jazz. Il correspond également à des danses et une musique bien spécifiques. Pour la danse la liste est longue, on trouve entre autres, le black bottom, le charleston, le lindy hop.

Ce qui caractérise particulièrement ce style, en musique comme en danse, c’est la nécessité de l’improvisation partagée et donc d’être à plusieurs. En musique ce sont des « band » qui jouent du swing, la danse quant a elle se pratique le plus souvent à deux (ou plus).

Ma sélection « coup d’cœur » : Chloé de Duke Ellington, Sing Sing Sing de Benny Goodman, La vie en rose de Louis Armstrong, Summertime d’Ella Fitzgerald

hqdefaultc

  • Une naissance au carrefour des cultures

Le jazz trouve ses origines dans l’arrivée massive d’esclaves africains aux Etats-Unis à la fin du 20ème siècle et se développe rapidement, en particulier à la Nouvelle-Orléans et à Saint-Louis à partir de 1910, donnant ainsi naissance au gospel, au blues, puis dans les années 30 au swing. Sujet à débat, de nombreux auteurs parlent d’une « ère du swing » de 1930 à 1945.

  • Berlin , quand la propagande s’approprie la musique

Le swing comme le jazz ont très vite connu un succès grandissant qui a dépassé les frontières des Etats-Unis pour nous arriver jusqu’en Europe. La propagande nazie s’est réappropriée ce genre, transformant Berlin en une « une capitale du swing ». La capitale allemande restant imprégnée de son histoire, il existe encore aujourd’hui toute une programmation dédiée à ce courant. Christophe Lambert raconte cela dans son livre Swing à Berlin que je vous invite à lire :

« Berlin, 1942. Joseph Goebbels, ministre de la Propagande, cherche un moyen de remonter le moral de la population et ordonne donc que l’on crée un groupe de « musique de danse accentuée rythmiquement », un jazz, qui valoriserait les thèses aryennes. Le ministre va alors solliciter les services de Wilhelm Dussander- vieux pianiste à la retraite depuis que les membres juifs de son groupe ont été arrêtés- qui n’a d’autres choix que d’accepter. »

Le swing aujourd’hui

  • L’electro swing

Depuis la fin des années 90/début des années 2000 un nouveau style de musique hybride a fait son apparition : l’électro swing, qui comme son nom l’indique mélange savamment swing et jazz avec des rythmes plus modernes empruntés à la house et au hip-hop. On peut citer parmi les plus connus et reconnus Alice Francis, Parov Stelar et Caravan Palace.

Parmi mes titres préférés :

Jolie Coquine de Caravan Palace un air qui me donne immédiatement envie de danser, (au point que je l’ai utilisé pour une de mes créations ) .

Booty Swing de Parov Stelar dont j’aime beaucoup le clip .

A regarder sur le sujet : le documentaire L’irrésistible ascension de l’éléctroswing

dr-gramaphone

Le Montréal Swing Riot

Connaissez vous le Montréal Swing Riot ? C’est un événement qui a lieu pendant le Festival International de Jazz de Montréal et durant lequel battles entre danseurs de swing et hip-hop rythme le tout dans une ambiance joyeuse et chaleureuse.

  • Les reprises jazzy

Flash Mob Jazz Band, groupe qui fait des reprises de titres actuels à sa jazzy sauce : reprise de Get Lucky des Daft Punk

Swing Dance Orchestra qui reprend des classiques du swing : Sing Sing Sing de Benny Goodman

 

Montreal-Swing-Riot

  • Ça jazz à Metz !

Le jazz n’est pas un genre qui appartient au  passé. Le saviez vous ? Il y toute une programmation consacrée au  jazz à Metz.  Par exemple cette semaine  tu as pu  aller assister à trois événements :

– Mardi 17 novembre, ce soir donc, rdv à la B.A.M. à 20H30 pour Ester Rasa et Socalled

– Jeudi 19 novembre rdv à l’Arsenal à 20h pour J. RedMan , A Parks, M. Penman, A. Harland , James Farm

– Jeudi 19 novembre également, à 21h aux Trinitaires pour une Jam Session

Merci à Raph de Klanch pour son aide.

Inès Corinto

Author Inès Corinto

Ines CORINTO est une jeune une jeune artiste qui s’exprime au travers de différentes formes artistiques(vidéo, danse, performance, écriture, etc.). Pour elle tout a commencé très tôt. Son premier amour a été l’écriture et suivi de très près par la danse qu'elle a découverte à l’âge de 5 ans. Elle a découvert le goût de la peinture en 2015 quasiment en même temps que la découverte des performances artistiques.

More posts by Inès Corinto

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :