Bulles de velours rouge et opéra

Inès Corinto

Bonjour ,

         Aujourd’hui  nous allons parler opéra. Ennuyeux ? Mais non du tout vous allez voir.  Dans le cadre de mes études j’ai eu la chance de bénéficier d’une visite de  l’Opéra de Metz métropole. J’avais envie de partager avec vous mes impressions parce que je pense que c’est un lieu qui est victime de préjugés.

Les premiers mots qui me sont venus sont magique et grandiose. En effet dès qu’on passe les trois portes on embarque dans un autre univers. Puis très rapidement en foulant la moquette rouge de mes petits pieds j’ai très vite eu la sensation d’être sur un bateau en marche. On entend que l’on marche sur du poids. Très naturellement on a le niveau sonore de notre voix qui s’abaisse.

Sophie Grivel qui  a été notre guide dans cette visite nous a fait nous installer au poulailler. Il s’agit de l’endroit le plus haut de l’opéra. Si vous avez le vertige évitez d’y aller. Et là tout d’un coup on se sent coupé du monde, embarqué dans un autre univers poétique et riche en histoire. Tous vos souvenirs des cours d’histoire vous reviennent. Grâce aux explications de Sophie on voyait presque les gens d’une autre époque là autour de nous.

opera3

Cette photo a été prise d’une des baignoires. Non ce n’est pas pour prendre son bain. A cet endroit les nobles se plaçaient non pas pour voir le spectacle mais pour être vu par tout le monde.

opera2

Notre guide nous a emmené voir un endroit où se trouve une partie des costumes. Je vous laisse deviner notre réaction nous étions tous émerveiller comme des petits enfants.

Ensuite nous avons pu découvrir l’atelier des artistes et des menuisiers qui fabriquent les éléments de décor.  Je crois que je n’oublierais jamais cette anecdote. Dans l’atelier de l’artiste on entendait un titre de Queen. Évidemment la plupart d’entre nous se sont dit qu’un jour nous souhaitons le même dans notre maison.

opera1

L’après midi ce fut la cerise sur le gâteau car nous avons pu assister en exclusivité au prochain opéra qui aura lieu en fin de semaine prochaine : Capriccio de Richard Strauss. Ce sera une première pour moi nous en parlerons dans un prochain article. Tu as de la chance car il y a trois dates de représentations : le 29 janvier à 20h, le 31 à 15h et le mardi 2 février à 20H. Je vous laisse donc sur un texte que j’ai écrit suite à cette agréable découverte.

Bulle de velours rouge. Le temps s’est arrêté. L’envie vous prend naturellement d’aller vous glisser dans une belle robe légère. Des corps passionnés des cantatrice et cantatrices jaillissent avec fluidité des mélodies qui viennent vous caresser l’âme. Les pieds foulent le sol du parquet sorti des salles d’accouchements du menuisier et de l’artiste. Le bois ravi craquelle sous les pas des visiteurs heureux.

Cet article a été publié sur le webzine Klanch.

A très bientôt

Artistiquement, Ines Corinto

 

Inès Corinto

Author Inès Corinto

Ines CORINTO est une jeune une jeune artiste qui s’exprime au travers de différentes formes artistiques(vidéo, danse, performance, écriture, etc.). Pour elle tout a commencé très tôt. Son premier amour a été l’écriture et suivi de très près par la danse qu'elle a découverte à l’âge de 5 ans. Elle a découvert le goût de la peinture en 2015 quasiment en même temps que la découverte des performances artistiques.

More posts by Inès Corinto

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :