Interview : Spleeneur , artiste pluridisciplinaire

Inès Corinto

Aujourd’hui, je viens vous présenter mon dernier coup de cœur artistique. Il s’appelle Spleeneur, je suis allée à sa rencontre pour vous.

Je l’ai découvert grâce à un ami qui m’a fait écouter son titre L’inconnue des Boulevards. Titre qui m’a touché et inspiré quasiment instantanément. Ainsi j’ai eu envie d’aller à sa rencontre pour savoir qui se cache derrière cette voix. Je t’invite à découvrir le clip de ce titre sur YouTube.

Peut-être l’avez-vous déjà entendu le weekend dernier dans Local crew une nouvelle émission sur Direct FM de Philippe Rossi .

Qui est-il ?

Spleeneur est originaire d’Epinal dans les Vosges. Comme il le dit, il a immigré dans notre région où il est devenu messin par adoption pour ses études aux Beaux-Arts. Spleeneur est un artiste pluridisciplinaire dont la matière première est le dessin. Son second grand amour est la musique  qui se nourrit de sa passion pour le dessin. Sa pratique du dessin s’inscrit dans un temps long contrairement à la musique qui elle se trouve dans l’instantanéité. C’est ainsi que ce jeune artiste prometteur trouve son équilibre. Le fil rouge de ses créations est la mélancolie. Il porte aussi de l’intérêt à la thématique de la mort.

Actuellement, Spleeneur ferme son cycle Van Gogh pour en ouvrir un nouveau autour de dessins en volumes.

Ses nourritures culturelles ? Ses sources d’inspirations ?

C’est de son père qu’il a pris goût à des artistes français comme : Hubert Felix Thiefaine et Léo Ferré. Il nous a confié que la chanson qui le prend aux tripes est le chien de Leo Ferré. Spleeneur considère que c’est l’artiste qui lui a mis une claque dès son adolescence.

C’est avec émotion qu’il nous raconte ce moment. Dans l’émission le plus grand cabaret du monde un peintre faisait le portrait de Léo Ferré. Pendant que l’homme peignait on entendait la voix de Ferré. Il a oublié le peintre tellement cette voix l’a captivé.

Parmi les artistes qui l’inspirent nous pouvons retrouver Raphael ou encore Da Silva.

Le dernier disque qu’il a acheté est Arman Melies.

Son dernier coup de coeur lecture : Nicolas Bouyssi (Notamment « S’autodétruire et les enfants » – éd. POL)

Le désespoir est une forme supérieure de la critique “ – Léo Ferré, La Solitude

« Annihilation », Monotype, d’après Van Gogh « Autoportrait au chapeau gris » 1886-87

Que fait-il aujourd’hui ?

Actuellement, il travaille sur son album qui sortira en septembre. Spleeneur considère que les projets sont des histoires qui s’écrivent à plusieurs. Dans la sienne c ‘est la rencontre avec Matthieu Niedercorn (batteur des Stereostar sixty nine) et professeur qui lui apporté de jolies surprises. A l’origine Spleeneur avait pensé à des arrangements acoustiques. Cependant, l’alchimie artistique a fonctionné entre les deux hommes pour donner une autre forme à cet album. Promis, on vous tiendra au courant dès qu’il est dispo. Sur ce projet, des musiciens ce sont greffés. Parmi eux nous pouvons trouver Eleonore Clavier / Paul Ferry / Sébastien Mailly / Ugo Petulla.

Beaucoup de ces textes s’inspirent de grands écrivains tel que Verlaine avec par exemple l‘Affaire Verlaine : inspirée de la « Chanson d’automne » de Verlaine et également une référence à la chanson « Affaire Rimbaud » de Thiéfaine.

Sinon ,il nous a dit qu’actuellement il est en résidence d’artistes à « Quarante corbeaux et quelques  » à Metz Queuleu où il intervient auprès d’ enfants et de séniors avec qui il travaille autour de Van Gogh, un artiste qui l’inspire beaucoup.

Photos David Franquin

Où va-t-il ?

Comme vous l’aurez compris, il travaille actuellement en studio sur son album. Il souhaite cependant continuer à bosser sur la communication de ses créations.

Il va aussi passer les auditions de Libertés chéries, les Voix Solidaires avec La fugue un titre issu de son futur album qui s’inspire de La Bohême de Rimbaud. Sur ce morceau il sera accompagné d’un chœur de la chorale Le Tourdillon.
Vous pouvez le retrouver sur Facebook , sur Twitter et Youtube.

Inès C

Inès Corinto

Author Inès Corinto

Ines CORINTO est une jeune une jeune artiste qui s’exprime au travers de différentes formes artistiques(vidéo, danse, performance, écriture, etc.). Pour elle tout a commencé très tôt. Son premier amour a été l’écriture et suivi de très près par la danse qu'elle a découverte à l’âge de 5 ans. Elle a découvert le goût de la peinture en 2015 quasiment en même temps que la découverte des performances artistiques.

More posts by Inès Corinto

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :