Rencontre : Clément Schmit  » STC », jeune artiste pluridisciplinaire

Inès Corinto

Aujourd’hui je viens vous présenter Clément Schmit  « STC », un jeune artiste pluridisciplinaire que j’ai rencontré lors d’un vernissage au Hall de partage à Metz sur le thème Metz en image.Lors de cette expo Clément a présenté des dessins de Metz.

Ce qui m’a donné envie de découvrir davantage ce jeune talent c’est car j’ai été fasciné par ces dessins sur Metz. Ce qui me plaît c’est le côté mystérieux et le jeu de perception produit par un impressionnant travail technique.

13978019_10209941222788763_689153115_o

Peux – tu nous parlé de la technique particulière que tu as utilisé pour ces dessins ?

Il a développé ce style lors de ses études aux Beaux Arts de Metz. Il s’inspire de cartes postales actuelles et anciennes. Ensuite il simplifie le dessin pour obtenir ce qu’il appelle des formes, des fragments. Puis il complexifie le dessin par superposition.  Ainsi il nous présente une nouvelle perception de la ville de Metz car ces dessins contiennent des éléments réels et d’autres ajoutés. Ce travail lui permet de proposer une nouvelle vision de la ville de Metz. Ainsi par ces dessins il nous propose   une création qui tourne donc autour de la  notion de  perception qui varie selon chaque individu.

13987224_10209918278175162_2144129640_o

Qui es tu ?

Clément SCHMIT est un jeune artiste pluridisciplinaire. Il signe ces créations STC .

Le jeune homme s’exprime au travers de dessins, mixmédia, collage photo etc. Sa spécialité est la composition en ruban adhésif.

14001947_10209918300415718_201058654_o

Peux tu nous en dire d’avantage sur tes compositions en ruban adhésif ?

Il a découvert cette façon de faire un peu par hasard dit il. On ne nous en dira pas plus sur la technique en elle même ce serait comme dévoilé les secrets d’un magicien.

13951046_10209918294615573_808494056_o

Cette façon de faire lui permet notamment de travailler des thèmes et des questionnements que sont la temporalité, le processus, la perception.

Qu’est ce qui t’inspire ces créations ?

« L’inspiration peut venir  de n’importe quoi, il suffit d’être en alerte et curieux  » d’après Clément

Pour que vous voyez un peu plus ce qui compose son univers je lui ai demandé :

Il y a t il des artistes qui te nourrissent plus que d’autres ?

Le premier nom qu’il cite sans hésitation c’est Roman OPALKA. Cet artiste a fait de sa vie son oeuvre. Il a commencé sur une toile noire à faire des chiffres et à chaque fois il a ajouté 1 % de blanc en immortalisant ces moments. (Autoportraits avec une image ci dessous )

1312707015_slefportrait

Pierrette BLOCH

« J’entreprends un long voyage sur une feuille, je m’enveloppe dans ce parcours ; ce n’est plus une surface, mais une aventure dans le temps. Le format n’existe plus. »

Sol LEWITT une exposition a eu lieu récemment au centre Pompidou Metz

TONY ORRICO , un performer qui dessine en dansant

tumblr_lvv6pnwNJF1qb5bfg

Kawamata pour oeuvre poétique qui prend aux tripes de par la technique et le propos

En références cinématographiques il m’a cité : The Theory of everthing, the Danish Girl, the Best offer.

Dans sa playlist on trouve : RY X , Son Lux, Florence and the machine, Christophe, the Cinematic Orchestra.

Quelles sont tes envies et tes projets ?

« De nouvelles série de composition en cours, des projets de mise en volume en gestation, et préparation de concours !
Mon envie est de poursuivre la démarche que je viens de commencer, à savoir démarcher les galeries pour exposer mon travail et me faire connaître »

 

Vous pouvez retrouver son travail sur sa page  Facebook 

On souhaite bonne route à ce jeune talent !
A bientôt pour de nouveaux articles
Inès C
logo
Inès Corinto

Author Inès Corinto

Ines CORINTO est une jeune une jeune artiste qui s’exprime au travers de différentes formes artistiques(vidéo, danse, performance, écriture, etc.). Pour elle tout a commencé très tôt. Son premier amour a été l’écriture et suivi de très près par la danse qu'elle a découverte à l’âge de 5 ans. Elle a découvert le goût de la peinture en 2015 quasiment en même temps que la découverte des performances artistiques.

More posts by Inès Corinto

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :